Histoire de thérapies

Une personne consulte parce qu’elle ressent un mal-être ou parce qu’elle n’arrive pas à dépasser un problème seul. Ce problème peut être un symptôme (une émotion, un comportement invalidant), une relation, une épreuve douloureuse ou traumatisante. 
Souvent le patient ignore, qu’en se libérant de sa souffrance, il trouve l’occasion de devenir soi.
La thérapie est un processus d’individuation : Devenir soi, c’est trouver son propre bien être, son sentiment d’exister.
On ne guérit pas le symptôme, c’est le symptôme qui nous guérit.  
Le psychologue avec l’empathie et l’introspection amène le patient à transformer sa souffrance en connaissance :
Dans l’approche humaniste, le psychologue accueille la souffrance du patient et lui manifeste son empathie.
Le psychothérapeute écoute le vécu de la personne, ses sentiments, l’expression verbale et non verbale de ses émotions pour le comprendre, plus précisément pour comprendre sa perception du monde et de lui- même. L’empathie crée chez le patient un sentiment de sécurité et de liberté d’expression.
Ainsi dans ce lien thérapeutique qui se tisse, le patient s’ouvre, se pense, ressent, se questionne.
Sa compréhension intellectuelle de ce qu’il vit s’enrichit de la résonance émotionnelle. Cette expérience fait remonter à la conscience la part d’ombre, source des conflits et symptômes quand elle est ignorée, pour être intégrée et devenir soi. 
L’introspection est une activité de l’esprit particulièrement présente dans la thérapie car le patient en prenant ce temps trouve sa liberté d’action dans la vie et son individualité.


La thérapie de Gautier : le harcèlement scolaire

25 Sep
par Myriam Ott

Gauthier est un adolescent en classe de terminale dans un lycée catholique. Je reçois Gauthier en urgence après un appel de son père. Il est en détresse. La veille, il a contacté son amie via Facebook pour lui dire qu’il voulait mourir. Il a préparé une lettre pour ses parents dans laquelle il prévient qu’il va mettre fin à ses jours mais ne leur donne pas.

Continue reading “La thérapie de Gautier : le harcèlement scolaire” »

La thérapie de Chellamal : l’humiliation répétée

25 Sep
par Myriam Ott

Chellamal est une jeune femme de 28 ans d’origine tamoule. Elle consulte parce que son compagnon lui a avoué avoir fréquenté une prostituée. Elle se sent trahie, humiliée. Elle est très en colère. Elle essaie de lui pardonner mais le temps et les discussions n’ont pas eu raison de son sentiment de trahison.

Continue reading “La thérapie de Chellamal : l’humiliation répétée” »

La thérapie d’Annie : Le burn out

25 Sep
par Myriam Ott

Annie est une femme très élégante de 50 ans. Elle a besoin de quelques séances pour prendre une décision d’ordre professionnelle et sortir de son Burn Out.  « J’ai un trop plein d’émotions, je n’avance pas, je craque, je crois que je fais un Burnout. »

Continue reading “La thérapie d’Annie : Le burn out” »